La thérorie du Yin et du Yang

Symbole_Taiji_Droits_Signum_Communication Symbole_Taiji_Droits_Signum_Communication i.colin@signum-communication.com_Signum_Communication

 

Bonjour cher lecteur !

 

Dans cet article nous allons aborder la notion de Yin et de Yan de son origine à son principe en médecine chinoise traditionnelle.

Ce concept fait partie intégrante de la Philosophie Chinoise, le Yin et le Yang sont deux forces/catégories complémentaires, que l'on peut retrouver dans tous les aspects de la vie et de l'univers. Cette notion de complémentarité est propre à la pensée orientale qui pense plus volontiers la dualité sous forme de complémentarité.

Leur représentation est mieux connue sous le symbole du Taïji wikipedia représentant ces 2 principes fondamentaux.

 

Les idéogrammes :

Le radical de gauche, commun aux 2 caractères, représente un tertre, une colline.

 

Yin

La partie supérieure droite signifie ‘maintenant’

La partie inférieure droite signifie ‘nuages’    

 

Yang

La partie droite supérieure représente le soleil au-dessus de l’horizon qui envoie ses rayons (la lumière) sur l’adret (versant Sud d'une montagne par opposition à l'ubac versant Nord)

Ainsi l’idéogramme du Yin indique le côté ombragé de la colline alors que celui du yang indique la partie ensoleillée de la colline.

Par extension ils indiquent l’obscurité / la lumière

 

ORIGINE

Le plus ancien texte de la tradition chinoise évoquant la théorie du Yin et du Yang apparaît dans le livre du Ji Jing (yi-king) traduit par ‘’le livre des transformations’’ datant du Ier millénaire avant l'ère chrétienne

 

La théorie du yin yang est présente dans le plus vieux texte de la tradition chinoise le ‘’Ji Jing ‘’ (yi-king) ) ‘’le livre des transformations’’ datant du Ier millénaire avant l'ère chrétienne.

Elle représente l’organisation de la vie dans l’univers, elle est un pilier fondamental sur lequel s’appuie la médecine chinoise.

Les chinois sont partis de l’observation du fonctionnement de notre univers.

Ils ont fait le constat que l’être humain se situe entre 2 pôles que sont la Terre sous nos pieds et le Ciel au-dessus de nos têtes et que ces 2 pôles possèdent des caractéristiques profondément et radicalement différentes.

La Terre est lourde, pondérable, mesurable, quantifiable, …

Le Ciel non mesurable, non quantifiable, non pondérable, léger, subtil, aérien….

Les Chinois ont alors décidé de nommer Yang tout ce qui était en rapport avec les caractéristiques du ciel, et Yin tout ce qui est en rapport avec les caractéristiques de la Terre.

Ils ont également observé que l’être humain était en résonnance avec cela et qu’il comportait également ces 2 dimensions, à savoir la dimension Yin pondérable et quantifiable associée au corps et la dimension Yang non pondérable, non quantifiable a été associée à l’esprit.

 

Principe élémentaire du Yin Yang :

Le Yin et le Yang sont 2 forces opposées et indissolublement complémentaires : l’un n’existe pas sans l’autre, ils n’existent que par rapport à l’autre.

Pour que quelque chose commence à exister, il faut que le yin se combine au Yin et au Yang, que le Yang se combine au Yang et au Yin.

Selon les principes taoïstes, les forces de tout ce qui existe dans l’univers sont en mouvement constant, chacune d’elles se transforme progressivement en l’autre, du Yin vers le Yang et inversement.

Ainsi l’évolution de tout phénomène de l’univers est le résultat de l’interaction de ces 2 phases opposées. Cependant, chaque phénomène porte toujours en lui ces deux aspects à degrés divers.

Tout peut être divisé en Yin ou en Yang, mais dans chaque catégorie une nouvelle division pourra être observée à l’infinie. Tout est Yin ou Yang d’une autre chose. Par exemple l’hiver est Yin et l’été Yang. Le jour en hiver est Yang dans le Yin et la nuit est Yin dans le Yin.

 

‘’Le Yin et le yang c’est l’unité qui engendre la dualité’’ (Zhang JIngyue)

 

 

 

Relations YIN YANG :

L’interaction du Yin et du Yang est la base de toutes les mutations, transformations du monde. Tout ce qui existe est une combinaison du Yin et du Yang

 

Il existe 4 principaux modes relationnels entre le yin et le yang :

 

  • L’opposition entre Yin Yang

Car deux phases opposées d’un cycle. Le yang correspond à l’expansion et s’élève alors que le yin correspond à la concentration et la matérialisation

 

  • L’interdépendance entre le Yin Yang

Bien qu’opposés, ils sont aussi interdépendants, l’un ne peut exister sans l’autre.

Le jour est contraire à la nuit, par exemple le jour ne pourrait exister s’il n’y avait pas de nuit, nous pouvons poursuivre le même raisonnement entre activité/repos, compression/expansion, etc…

 

  • L’équilibrage mutuel du Yin Yang

Ils sont sans cesse en état équilibre dynamique. Lors d’un déséquilibre il peut y avoir 4 possibilités : Prépondérance du yin – prépondérance du yang – Insuffisance du yin – insuffisance du yang

 

  • Les transmutations du Yin Yang

Le Yin se transforme en yang et vice versa.

Ces mutations ne surviennent pas au hasard mais à certains stades de changements en cours. L’été se transforme en hiver la vie en mort, la chaleur en froid …

Il faut que 2 conditions soient réalisées pour que le yin se transforme en yang et inversement.

 

 

Des concepts théoriques de la médecine traditionnelle chinoise, celui du Ying et du Yang est l’un des plus important et le plus simple bien que très puissant.

 

Les chinois ont également constaté que lorsque la Terre était en harmonie cela donnait le beau temps, et lorsque la ciel et la terre était en disharmonie cela donnait le mauvais temps que donc à l’identique on allait pouvoir en déduire que lorsque le yin et le yang était en équilibre cela donnait l’état d’harmonie, l’état d’équilibre, ce que l’on va appeler chez l’être humain l’état de santé et que lorsque le yin et le yang étaient en disharmonie, en déséquilibre, cela donnait cet état de déséquilibre qui dans le corps humain ou dans l’esprit humain va donner la maladie.

L’une des actions du praticien en Médecine Traditionnelle Chinoise est la recherche de l’équilibre YIN et YANG de l’être humain. Il cherchera par son principe de traitement à l’équilibrer.

C’est par son principe de traitement que le praticien en médecine chinoise cherchera à les équilibrer.

 

Les correspondances Yin Yang

Pour conclure cet article, voici quelques correspondances de yin et de yang dans un cadre général et dans le cadre de la médecine chinoise :

(clic droit sur l'image pour l'agrandir)

 

Taiji-Yin-Yang-Ecole-Medecine-Chinoise-mtc Taiji-Yin-Yang-Ecole-Medecine-Chinoise-mtc

 

Espérant que cet article vous aura intéressé,

nous vous disons à bientôt avec une nouvelle parution !

 

Auteur :

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Autres articles

Suivez nous sur Facebook

Aller au haut